Par Axel Sénéquier

Editions : Quadrature

EAN : 978931080122

Ma cote : 10 / 10

Ma chronique :

Tout d’abord, il faut citer la qualité de présentation du livre. L’objectif des éditions Quadrature, maison belge, est à la fois modeste et ambitieux, disent ses responsables. En effet, se dédier complètement à la nouvelle de langue française était un pari osé. Il est gagné haut la main tant la qualité des objets mis dans la main des lecteurs est belle et bonne. Un bravo sans réserve à cette maison d’éditions qu’il faut découvrir, si ce n’est déjà fait. La liste des auteurs édités parle d’elle-même !

Et puis, surtout, il y a la superbe plume, touchante, incisive et très juste de l’auteur. Que la Covid-19 soit devenue source d’inspiration dans bien des domaines artistiques est une évidence. Nous avons vécu, et vivons encore, des situations extraordinaires, dans le plein sens du terme. Mais l’auteur des douze nouvelles offertes dans ce recueil, Axel Sénéquier, va bien au-delà d’une simple récupération de l’opportunité du moment. Il visite l’humain, homme et femme, confronté à ce qui peut être un tournant de sa vie. D’un malheur, il fait basculer ses héros dans la liberté, celle d’agir, de penser, de se réaliser. Le désarroi de la situation donne naissance à des engagements vrais, profonds et teintés d’humour. Parfois la réalité se heurte à la vérité et à la noblesse de métiers jusque là oubliés, déconsidérés et pourtant si nécessaires ! Et Axel Sénéquier d’aborder l’exode vers les résidences secondaires et le refus des gens du cru, ou l’ampleur grandissante du rôle joué par les influenceurs, influenceuses Youtubeuses, les reconversions rêvées puis ravalées en ces temps d’arrêt total de l’économie. Tout est si minutieusement observé, relaté, posé comme source de réflexion sur nos modes de vie.

Le bruit du rêve contre la vitre rend parfaitement à l’ensemble du recueil l’esprit de ce livre et le moteur qui peut animer l’espèce humaine pour la re-susciter à une nouvelle vie, une grande soif d’un air qui permette à nouveau de respirer et de croire en demain.

En écrivant ces nouvelles, toutes à épingler et à relire (ce dont je ne me suis pas privé) Axel Sénéquier pose des jalons d’espérance, de foi en l’homme, en sa capacité d’effectuer des reconversions et de surpasser les difficultés auxquelles il est confronté. Un livre d’utilité publique !

Merci à cet auteur pour la confiance en l’homme qu’il déploie et pour le cadeau offert au lecteur que je suis.

Ce qu’en dit l’éditeur :

« Sandra doit arriver d’une minute à l’autre. Il faut qu’elle se dépêche car derrière la vitre, il y a le soleil bleu, la mer jaune et les étoiles violettes qui s’impatientent, il y a cette vie bourdonnante qui attend qu’on la libère, il y a ces rêves qui frappent au carreau et craignent de mourir emprisonnés. Alors épuisé mais heureux, je désigne la fenêtre. L’infirmière comprend et me sourit. Lorsqu’elle tourne la poignée, le vent impatient s’engouffre dans cette chambre close et renverse les fleurs. Le vase explose sur le sol. Et dans les morceaux épars répandus aux quatre coins de la chambre, la lumière du soir se réfléchit et nous fait plisser les yeux. »

Douze nouvelles sur le confinement, le Covid-19 et cette époque trop sûre d’elle-même qu’un virus a balayée.

Du 17 mars au 11 mai 2020, Axel Sénéquier est resté confiné dans son appartement parisien. Il a mis ce temps à profit pour faire la connaissance de ses trois enfants et écrire les 12 nouvelles qui composent ce recueil, le deuxième publié par les éditions Quadrature (après Les vrais héros ne portent pas de slip rouge). Il est aussi auteur de théâtre. Son dernier test PCR s’est révélé négatif mais il continue de se désinfecter les mains plusieurs fois par jour.

4 commentaires sur « Le bruit du rêve contre la vitre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s