de Richard POWERS

Edition: 10-18 (05/09/2019)

ISBN: 9782264 074 430

Ma cote: 8 / 10

Ma chronique:

On a presque peur d’oser un chronique sur l’Arbre-monde de Richard Powers, sachant qu’on n’a pu percevoir qu’une toute petite partie de la richesse qu’il contient. La force de ce roman dépasse le petit d’Homme que nous sommes, trop souvent empli de croyances sur notre capacité à dominer la nature alors que, d’un arbre, nous ne voyons qu’une toute petite partie, ne connaissant ni ses racines, ni son passé, son présent et surtout la promesse d’avenir qu’il nous offre. De là à croire qu’on est capable de maîtriser le langage et les interactions entre les tous les vivants de la nature, il y a bien plus d’un pas et nous nous surestimons à nous croire capable de les franchir d’un bond banal. 

Richard Powers nous propose une réflexion sur l’Arbre, plutôt les arbres, chacun dans leur unicité, participant à l’équilibre du monde. Son récit, doté de quelques très belles présentations des essences mises en scène, s’intéressent surtout à un panel de personnages, tous plus étonnants les uns que les autres, qui ont, consciemment ou non, bâti leurs vies en s’adossant à l’arbre qui les a fait grandir. 

Ces humains, plutôt atypiques, finiront par croiser leurs destins, leurs engagements et ce récit ouvre au lecteur une porte sur de multiples interrogations : qui sommes-nous ? Sur quoi fondons-nous nos vies ? Quel est la place du respect dû aux vivants, arbres compris ? Notre économie de croissance et de surproduction a-t-elle seulement un sens, un avenir ? A travers cette approche des grands mythes des arbres fondateurs, ce sont nos fondements de vie qui attendent d’être validés, ou pas.

L’écriture qui nous emmène dans des cultures, des lieux et des temps différents n’est pas toujours simple à suivre. J’avoue m’y être quelques fois perdu, à tout le moins égaré. Peut-être faut-il simplement se laisser bercer par le chant des arbres plutôt que de vouloir en analyser et comprendre la moindre feuille. Ce roman, construit en quatre blocs distincts (racine, tronc, feuillage et fruits) nous fait découvrir l’importance du monde des racines qui nourrissent, du tronc qui charpente et du feuillage, aussi volumineux que celui des racines, qui finira par donner du fruit et un à venir. Que serait un corps sans son pied, son bras, son œil ou sa main ? Il en est de même pour l’arbre. Nulle partie ne peut revendiquer être le tout, chacune complète l’autre. Et, en élargissant, que serait le monde sans l’arbre, la pierre, le vent ou l’homme ? Nulle partie ne peut revendiquer d’être le tout… Un roman qui nous invite à reprendre la place qui est la nôtre dans ce tout où rien ne nous appartient, même si, souvent, nos actes font croire le contraire. Une belle, très belle découverte. 

Ce livre était sur ma pile depuis l’été dernier… l’envie de poursuivre ma participation au défi de Madame lit l’a ramené en haut de la pile. J’en suis heureux !

Ce qu’en dit l’éditeur:

Dans ce nouveau roman, Richard Powers embrasse un sujet de la nature et de nos liens avec elle. Les destins des protagonistes de ce récit (un psychologue, un étudiant, un concepteur de jeux électroniques, un photographe amateur, une botaniste visionnaire) s’entrelacent autour de ce qui est peut-être le premier et le dernier mystère du monde : la communication entre les arbres. Richard Powers explore le drame écologique et notre lente noyade dans le cyber world, et nous rappelle que sans la nature notre culture n’est que ruine de l’âme.

« Le roman le plus excitant que vous lirez sur les arbres. Ce roman ambitieux s’élève au-dessus de la canopée de la littérature américaine et redessine le paysage de la fiction environnementale. » The Washington Post

Ce roman a reçu le prix Pulitzer en 2019 et le grand prix de littérature américaine 2018

4 commentaires sur « L’arbre monde »

  1. Je suis bien contente de lire un article sur ce roman… Je ne l’ai jamais lu mais ta chronique me donne vraiment envie de le découvrir. Il me semble essentiel… Merci de l’avoir mis à l’honneur! Je note le titre pour le bilan. Au plaisir!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s