De Emily Blaine

Editions: Harlequin (1er avril 2020)

ISBN: 9782280443630

Ma cote: 7 / 10

Mon avis:

Si cela était nécessaire, on pourrait dire qu’une fois de plus, Emily Blaine confirme son talent à écrire du Blaine ! Grâce à NetGalley,France et aux éditions Harlequin, je plonge à nouveau dans un de ces bouquins feel good qui font du bien, surtout peut-être en temps de confinement. Non simplement parce que lire tue le temps mais surtout parce qu’on a le temps de lire et de s’ouvrir à cette attention à l’autre qui caractérise souvent les personnages de cette autrice.  Entre galette bretonne, travail d’écrivaine publique, talent d’entremetteuse ou rupture et renaissance d’un passé ombrageux, Adèle, l’héroïne de ce titre ‘La crêperie des petits miracles’ nous fait goûter et savourer la vie, même quand elle est avant tout combat !

Peut-on vivre une passion professionnelle et, en même temps, une vie amoureuse équilibrée ? Le don entier de soi à une recherche d’excellence dans le métier est-il compatible avec une vie relationnelle offrant une place aux autres et à leurs besoins ? De vraies questions abordées avec légèreté et tendresse.

Emily Blaine maîtrise cette tension entre soi et les autres, entre passion et plaisir, entre recherche de perfection et fantaisie loufoque. Ce livre fait donc du bien aux lecteurs. Il permet une échappée dans un monde, certes illusoire mais qui pourrait advenir. Il offre une relecture du quotidien, de ces téléréalités qui ouvrent aux illusions autant qu’aux désillusions et aux mesquineries des petits chefs et des jaloux. Mais toujours avec des personnages qui rebondissent et créent un quotidien porteur de sens et auréolé d’une joie de vivre simple et pure.

On se plaît à découvrir la crêperie de Joséphine à St-Malo, les personnages qui la fréquentent et ceux qui, bien malgré eux, seront appelés à décider de son avenir. Adèle, Arnaud, deux caractères bien trempés que tout sépare. Seront-ils capables de composer avec leurs vies, leurs intérêts, leurs disputes et leur amour ? Poser la question, c’est y répondre. Mais le plaisir du lecteur sera de traverser cette romance en même temps que la Bretagne, ses dictons et la vie de quelques personnages qui, loin de n’être que secondaires, cimentent le récit, lui donnent corps et renforcent l’idée même d’espérance.  

Comme souvent avec ce style littéraire, les amateurs du genre dévoreront ces pages sans remarquer les énormes ficelles et les coups de baguette magiques qui charpentent le récit. Les autres les liront avec un peu de condescendance mais, plus que probablement, avec plaisir et le sourire au cœur.

#Lacrêperiedespetitsmiracles #NetGalleyFrance

Après tout, se faire plaisir peut aussi faire partie des petits miracles, avec ou sans crêpes !

Ce qu’en dit l’éditeur:

La recette du bonheur contient toujours un peu de courage… et beaucoup d’amour

Adèle a tout quitté  : Paris, le grand restaurant dans lequel elle travaillait, la pression constante des cuisines, la misogynie du chef qui la bridait chaque jour un peu plus. Pour échapper au burn out, elle s’est réfugiée chez une amie de sa grand-mère, à Saint-Malo. Dans la crêperie de Joséphine, elle reprend petit à petit ses marques, restant loin des cuisines mais s’occupant du service et des clients. Dans ce cocon gourmand et chaleureux, elle devient celle à qui l’on demande des conseils d’écriture pour un discours municipal, un dossier de candidature ou une lettre de réclamation. Alors, quand la crêperie est menacée de fermeture, Adèle est prête à tout pour empêcher que ce  bastion d’humanité et de bienveillance ne disparaisse. À tout, y compris à convaincre Arnaud Langlois, puissant homme d’affaires fraîchement divorcé, de devenir son associé. 

«  Parce que la recette du bonheur contient toujours un peu de courage et beaucoup d’amour, vous allez adorer le livre de cette Bretonne au grand cœur  »  ICI PARIS

A propos de l’autrice
Révélée par la série phénomène « Dear you » et confirmée par le succès de chacun de ses nouveaux titres,  Emily Blaine  est devenue, avec 500 000 exemplaires vendus, la reine incontestée de la romance moderne à la française. Bretonne de coeur et parisienne d’adoption, elle envisage l’écriture comme un plaisir et, malgré son succès impressionnant, met un point d’honneur à rester proche de ses lectrices et à ne pas se prendre trop au sérieux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s