de Rachel Abbott

Editions: Belfond (06/02/2020)

ISBN: 978 2714 493 408

Ma cote: 9 / 10

Mon avis:

Peut-on être jeune directrice d’école, avoir pleine et entière confiance de son Pouvoir Organisateur, se sentir appréciée des parents, des collègues et vivre, en toute sérénité, son rôle de mère et d’épouse alors que resurgit de nulle part le fantôme d’un premier amour toxique que l’on croyait avoir tué lors d’un triste mais mémorable voyage au Nebraska? Comment pourrait-on faire face à ce Scott qui menace de tout révéler sur antenne lors de l’émission de la semaine prochaine?

Rachel Abbott, prêtresse du thriller anglo-saxon, nous embarque dans un voyage sidérant entre le présent et le passé de Anna, jeune directrice d’école appréciée de tous. Très vite, on plonge au coeur de son angoisse face au surgissement d’un passé capable de faire voler en éclats toutes les certitudes qu’Anna a pu construire autour et à propos d’elle. Est-il possible que Scott, son premier amour toxique qu’elle a tué lors d’un voyage au Nebraska, revienne à la vie pour pourrir la sienne par des révélations publiques ?

Avec le flegme tout britannique qui est une composante de la fébrilité ambiante de ce thriller, l’autrice, Rachel Abbott, nous plonge au coeur d’un nid de guêpes dont on ne peut que redouter les attaques. Et rien ne sert de s’agiter et de vouloir les éloigner d’un geste de la main affolée, cela ne les rendra que plus mobiles, agressives et ravageuses.

La mécanique du récit n’est pas, en elle-même, novatrice. Le lecteur vit au présent et retourne dans le passé pour y glaner les renseignements utiles à la compréhension du tout. On devine donc le fin fond du récit ? Peut-être. On identifie les coupables ? Pas certain. On anticipe les motivations ? Moins sûr encore. On se laisse alors piéger et on prend plaisir à tomber en addiction d’une écriture qui nous prend par la main pour la plonger, avec le coeur et l’esprit, dans ce nid de guêpes fascinant ? Assurément !

Merci donc à #NetGalleyFrance et aux éditions Belfond pour cette belle découverte. #Niddeguêpes est, pour moi, une pièce de choix dans les sorties de ce mois de février 2020.

Ce qu’en dit l’éditeur:

Venin d’amour est-il mortel ? Obsession, jalousie, folie et faux-semblants… Après Ce qui ne tue pas, la reine du polar anglais frappe encore et livre un roman haletant, venimeux, aux apparences aussi trompeuses que dérangeantes.

Anna est une femme bien. En tout cas, c’est ce qu’elle se raconte. Oui, elle a commis des erreurs, mais qui n’en fait pas ? Directrice d’école, mère de famille, épouse aimante, Anna a enterré son passé, reconstruit sa vie. 

Puis, un jour, une voix à la radio : celle de Scott, l’homme qu’elle a aimé follement ; celui qui l’a brisée et qu’elle a vu mourir quatorze ans plus tôt.

Anna panique. Comment préserver son monde de mensonges si fragile ? Qui est-elle vraiment ? Et où trouver de l’aide ?

Car Scott a proféré une menace : dans une semaine, il livrera les noirs secrets d’Anna au pays tout entier. Sept jours pour le traquer, le stopper, le détruire. Mais comment lutter contre un fantôme ?

Née près de Manchester, Rachel Abbott a longtemps occupé un poste d’infographiste, avant de se lancer à la poursuite d’un vieux rêve, rénover de vieilles demeures en Italie, où elle vit désormais une partie de l’année. La parution d’Illusions fatales (2014), son premier roman autopublié, classé numéro un des ventes Amazon en Angleterre, a marqué le début d’une formidable success story. S’en suivent quatre autres romans, dont Ce qui ne tue pas (2019), qui font d’elle une voix incontournable sur la scène du polar britannique.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s