Omar_et_Greg

Ce qu’en dit l’éditeur:

Omar et Greg sont deux enfants de la ZUP. Le premier, né à Orgeval, un quartier de Reims, est chasseur de skins, avant de s’impliquer dans l’anti-racisme, puis d’entrer en religion. Le second grandit à Vaulx-en-Velin, trouve à 15 ans sa famille de substitution dans un parti nationaliste, et finit par en devenir salarié. C’est à Marseille qu’ils se croisent. Deux types inconciliables en apparence. Deux idéalistes cabossés, deux redresseurs de torts jamais vainqueurs, jamais vaincus. Entre eux naît une amitié hors norme. Et une alliance politique pour le moins inédite. Avec, au cœur de leur projet, une obsession : qu’est-ce qu’être français ? Un jour, ils rencontrent l’écrivain François Beaune. Lui, écoute les gens, se met à leur place, restitue leurs voix, au plus près de ce qu’elles peuvent dire du monde. Omar et Greg est l’histoire vraie de deux citoyens engagés et enragés qui, par leurs contradictions, incarnent un destin français.

Ma cote: 10/10

Mon billet à propos de ce livre:

Omar et Greg de François Beaune… Quand la réalité est bien plus fécondes que les  croyances distillées par les discours!

Interpellant, l’histoire de cette rencontre véridique entre deux citoyens issus de l’immigration, algérienne pour le premier, tunisienne pour le second et ayant passé leur enfance dans des ZUP, ces zones à urbaniser en priorité.

Omar a un lourd passé de ‘fracasseur’ de Skins, de violent redresseur de torts. Il est devenu travailleur social dans des mouvements antiracistes puis en religion. Greg, adolescent mal dans sa peau a brisé le carcan familial ? Fâché à tout jamais avec son père, il a trouvé un lieu où vivre sa révolte, les permanences politiques d’un Jean-Marie qui représente son idéal. Tous les deux ont reçus de la vie leurs lots de bosses, de coups donnés et rendus mais leur vraie souffrance, c’est de ne pas obtenir de réponses satisfaisantes à leur volonté idéaliste d’être citoyen français et reconnus comme tels.

Leurs parcours, leur rencontre ont été recueillis par François Baune, auteur à qui il faut reconnaître une énorme qualité d’écoute. Son récit nous déroule la prise de conscience progressive de la quête identitaire de Omar et de Greg, chacun, différemment, se glissant dans les interstices, les failles parfois, des institutions et systèmes politiques ou religieux qui régissent le Vivre ensemble ou s’y opposent.

Le style choisit par François Beaune, s’il n’est pas toujours agréable à lire, ne déclenchant aucune joie, aucun sourire littéraire, est néanmoins d’un accès aisé et d’une efficacité sans faille. L’auteur, très clairement et de manière répétée durant tout le livre, procède par la juxtaposition croisée de flashes souvenirs permettant à Omar et Greg de se raconter, étape par étape, jusqu’à leur rencontre dont naîtra un combat commun… mais hors du commun ! Imaginez-vous un peu : Omar, devenu responsable des jeunes musulmans à la Mosquée de Marseille, propose à Greg, ancien cheminot devenu collaborateur professionnel du FN, de concrètement viser l’intégration des jeunes musulmans dans ce parti d’extrême droite.

Cette volonté de créer des liens entre ces pôles opposés est le fruit de leur croyance que ce n’est pas en diabolisant l’autre qu’on apprendra à le connaître mais que c’est, bien plus sûrement, en se rapprochant de l’autre, pourtant si différent, qu’on pourra le et se comprendre !

On s’en doute, cette vision révolutionnaire d’une telle réponse à apporter à la crise identitaire que traverse la France actuelle, comme tant d’autres pays, n’est pas du goût de tous ceux qui doivent leur place aux appareils politiques ou religieux. François Beaune, à travers le récit du combat de Omar et Greg, va démonter les mécanismes d’écartement, de rejet, d’anéantissement de tout qui, au sein d’un parti, se met à penser, réfléchir et passer à l’acte concret, poussé par son idéal. La politique, tous partis confondus est une histoire de discours creux, de maintien de la situation et de la gestion du peuple par les oligarques sans la conscience et l’assentiment de la base…  La critique est dure, étonnante mais vivifiante. On ne peut faire l’impasse sur les questions qu’elle pose. Car, c’est certain, après avoir lu ‘Omar et Greg’, on n’écoute plus les interviews des hommes politiques de la même façon. On cherche à disséquer les slogans creux et, avant de donner sa voix, on cherche des engagements concrets et durables en lien logique avec le déclaré !

‘Omar et Greg’, un livre qui décile, une leçon d’histoire, de démocratie, une œuvre d’ouverture intelligente. A lire, sans retenue.

Citations:

  • Je crois que si l’on veut qu’une personne nous reste antipathique, il nous faut absolument refuser de la connaître.
    (citation de Milena Agus mise en exergue)

A propos de l’auteur: [source: Babelio]

Nationalité : France
Né(e) à : Clermont-Ferrand , 1978
Biographie : François Beaune vit actuellement à Marseille. Il a fondé plusieurs revues dont Louche, le feuilleton numérique « Les bonnes nouvelles de Jacques Dauphin » et tout récemment le fanzine collectif Gonzo.
Il est également à l’origine du festival « Du cinéma à l’envers » proposant à des réalisateurs de concevoir leur film à partir d’affiches créées par des plasticiens. Il est l’auteur d’une pièce inédite de théâtre, Victoria, déjà jouée à Lyon.
« Un homme louche » (2009) est son premier roman.
Au théâtre, il a écrit un spectacle de cabaret hommage au second anniversaire de la mort de Jean-Daniel Dugommier, le héros du roman Un homme louche, intitulé Le Majestic Louche Palace (créé en juillet 2010 aux Subsistances à Lyon). Il a collaboré à l’écriture de la pièce La Victoire avec Hervé Guilloteau (créée au Théâtre Universitaire de Nantes en 2011).
Il s’adonne aussi au détournement de coupures de presse dans Loucheactu et soutient vigoureusement le blog d’un certain Jacques Dauphin.
Avec Arte Radio, il a fait de nombreux reportages dont « La mécanique des hommes », « La bouillabaisse infernale », et de nombreuses histoires vraies de méditerranée, disponibles en ligne.
A partir de décembre 2011, parti en quête d' »Histoires vraies de Méditerranée », en partenariat avec Marseille-Provence 2013, François Beaune a créé avec Fabienne Pavia une bibliothèque d’Histoires Vraies de la méditerranée (textes, sons, vidéos). Ce projet s’est soldé en octobre 2013 par la parution de son dernier ouvrage, « La Lune dans le puits », ou le portrait des méditerranéens à travers leurs histoires vraies en miroir de celles de l’auteur.
Son roman, « Une vie de Gérard en Occident » fait aussi l’objet, courant 2017, d’une libre adaptation en fiction radio pour France Culture et d’un « seul en scène » de Gérard Potier co-produit par la Scène Nationale le Grand R (la Roche-sur-Yon) qui avait accueilli François Beaune comme « auteur-associé » en 2014-2016.

 

Les références:

François Beaune   ISBN: 2371000361  Editeur:  NOUVEL ATTILA (14/09/2018)

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s