De ASH

Ma cote 2 / 10

Mon avis:

« Parfum de meurtre », de ASH, téléchargé sur le site Kobo a longtemps trainé sur ma liseuse. La fin plus rapide que prévue d’une autre lecture (bien plus nourrissante) conjuguée à l’attente prolongée avant un rendez-vous, m’a permis d’ouvrir ce titre… Quelle déception !
Difficile de savoir qui se cache sous ce pseudonyme ASH … tout compte fait, tant mieux ! Je n’ai pas du tout envie de suivre cette plume au-delà de ce ‘Parfum de meurtre’…
En effet, l’affaire est embrouillée, le style sans relief, les personnages peu crédibles et l’homosexualité de certains des personnages n’apporte strictement rien à la trame du récit.
‘Noyau de cerise qui ne passe pas sur un gâteau déjà indigeste’, la version numérique est truffée de coquilles, d’erreurs de sens et de fautes d’orthographe !
‘Contient’ de sa bévue pour ‘’conscient de sa bévue,
À Gand ou à ‘Envers’ pour ‘Anvers’
Membre d’équipage d’un ‘port’ containers pour un ‘porte-containers’
Il a placé des hommes au ‘seing’ de la police (‘au sein’)
L’agent d’entretien quitta le hall qu’elle venait de finir de ‘bâcher’ ??? ‘bâcler’, peut-être ?)
ET c’est ‘signe’ pour ‘signé’
L’accusé réception pour ‘de réception’
Les mots crus s’échappaient ‘de des’ lèvres
Merci, dit-elle en ‘sentait’ le deuxième parfum (‘sentant’). Eh bien oui, MERCI, j’en ai assez! Lamentable !

Ce que dit la quatrième de couverture:

Certains parfums sont de véritables œuvres d’art, d’autres de simples jus commerciaux tout droit sortis d’une étude de marché. Mais tous ont un secret !
Parfois sanglant … !

Strasbourg, 22 avril 2007
L’inspecteur Hitachi n’imaginait sûrement pas que son enquête sur un suicide douteux survenu dans l’enceinte d’un grand magasin l’amènerait à suivre une piste ou l’odeur de la mort et celles des parfums de luxe se mélangeraient si intimement qu’elles en deviendraient indissociables. Pour découvrir la vérité, il devra enquêter dans un univers fait d’ombre et de lumière ou les choses ne sont que rarement ce qu’elles semblent être.

Inde, avril 2007
Sofian Zimler, homme d’affaires redoutable et cynique, était aux prises avec la police Belge et Interpol. Il se retrouvait impliqué malgré lui dans une sombre affaire de meurtre. Trafic sordide, corruption, meurtres et tentatives de meurtre ! Pour comprendre, il devra plonger en eaux troubles en compagnie de Miss Thane, son étrange assistante.

Un clair obscur ou fleurissent les cadavres en décomposition et ou l’on croise des personnages aussi hétéroclites que déjantés. Des vies qui se croisent bouleversant tout sur leur passage. Deux histoires qui s’entremêlent pour finalement se rejoindre.

Un style à part qui ne vous laissera pas indifférent. Un roman atypique ou l’humour vient fleureter avec le suspens et l’angoisse. Une aventure qui bouleverse les préjugés.

Attention : certaines scènes sont susceptibles de heurter la sensibilité des plus jeunes. Homophobe, s’abstenir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s