De Emmanuel Carrère

Editions: P.O.L. (05/04/2013)

ISBN: 978 2818 014 059

Ma cote: 6 / 10

Mon avis:

« Limonov », signé Emmanuel CARRERE (Ed.: P.O.L, 2011) est certes un grand roman. Prix Renaudot 2011, il est puissant par son écriture, puissant par sa complexité, puissant par la découverte d’une Russie qu’on n’a pas très souvent l’occasion de découvrir. A la fois, un monde politique, culturel, mondain et anecdotique. 

Le héros du roman, Edouard Savenko, connu sous le nom de Limonov est multi-facettes. Malfrat sans beaucoup d’envergure, poète et scribouillard sans le sou, journaliste ou majordome, individu aux amitiés et liens avec le monde fasciste, prisonnier engagé dans le camp serbe lors de la guerre en Yougoslavie…. Peu fiable et ancré dans un idéal, Limonov est probablement tout, sauf un exemple à suivre! Et pourtant, nous sommes si nombreux, comme lui, à désirer, avant tout, être connu,reconnu, célèbre si possible. Ses moteurs dans la vie sont souvent bien proches des nôtres, non? Mais il n’est pas courant de le reconnaître. Emmanuel CARRERE nous dresse donc ici, sans complaisance pour ses défauts, le portrait d’un personnage bien plus commun qu’on ne le pense. Mais il le fait avec maîtrise du verbe, des mots, des sentiments qu’il éveille en nous.

Au détour des pages, nous recevrons les portraits de Gorbatchev, Eltsine, Poutine mais aussi Soljenytsine, Noureev et bien d’autres encore. Nous en garderons des images fortes, différentes de ce que les médias nous ont fait croire, peut-être…

Limonov ne pourra nous laisser indifférent. Quelques questions resteront à nous hanter bien après que la dernière page du livre se soit tournée.

Ce qu’en dit l’éditeur:

« Limonov n’est pas un personnage de fiction. Il existe. Je le connais. Il a été voyou en Ukraine ; idole de l’underground soviétique sous Brejnev ; clochard, puis valet de chambre d’un milliardaire à Manhattan ; écrivain branché à Paris ; soldat perdu dans les guerres des Balkans ; et maintenant, dans l’immense bordel de l’après-communisme en Russie, vieux chef charismatique d’un parti de jeunes desperados. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s