Par François Wautelet

Nouvelles

ISBN : 978-2-8052-0768-6

Ma cote :  10/10

Ma chronique :

Se laisser caresser le cœur par la plume soyeuse et soigneuse de François Wautelet revitalise l’âme et ce qui touche au plus profond de l’Humain. J’avais eu le privilège de découvrir Bagages inconnus, son premier recueil de nouvelles. L’auteur confirme sa maîtrise technique du genre, sa grande sensibilité à l’âme humaine et le puits sans fond de son inventivité créative.

Sous une apparence de douceur, ses nouvelles bousculent les codes tout en respectant habillement les règles. Quoi de plus détonant, en effet, pour sortir du ton habituel des nouvelles, histoires courtes mettant en scène peu de personnages et jouant avec le lecteur pour l’emmener, en fin de récit, à une bascule étonnante qui le prend au dépourvu, que  d’oser affronter, dans le pur esprit des nouvelles, des sujets qui ne prêtent pas à la bascule, l’humour, la dérision ou la pirouette ?  François Wautelet, auteur confirmé de ce genre, peut se le permettre. Avec Constellations d’un autre ciel, il aborde des thèmes aussi étonnants que profondément humains. Le don d’organes regardé au kaléidoscope de celui qui connaissait très bien le donneur, le décès d’une vieille locataire de l’immeuble, l’instant indicible où il faut rendre l’âme, l’étonnant nouveau destin qui se dessine chez le barbier ou encore, la sclérose en plaque qui s’invite chez nous ou le bruit du papier de bonbon qui se déballe et vole la vedette au spectacle grandiose qui aurait dû sceller deux vies.

Il faut lire François Wautelet pour être convaincu que derrière le futile, l’anecdotique ou la fantaisie peuvent se cacher les moments les plus profondément humains qui peuvent changer l’orbite de nos trajectoires de vie.

Ajouter à cela le plaisir immense qui consiste à donner au lecteur tout le loisir de s’arrêter dans sa lecture pour s’interroger sur les suites possibles que peuvent prendre le récit, émettre des hypothèses, les vérifier par la suite ou se laisser surprendre des voies impénétrables de la muse qui guide la plume de l’auteur… Autant de bonnes raisons pour découvrir ou redécouvrir ce superbe genre littéraire qu’est la nouvelle, maniée ici de main de maître par une plume amoureuse de la vie et nourrissant nos rêves enfouis dans l’inattendu de la vie.

François Wautelet, un nouvelliste à suivre !

Ce qu’en dit l’auteur:

Un recueil comme on s’allonge dans l’herbe pour scruter les étoiles et redessiner la carte du ciel, comme on feuillette un atlas de constellations aux noms inattendus : La Petite Montgolfière, Le Monarque, Cœur-Bleuet ou encore La Grande Libellule. Un recueil comme on navigue avec sensibilité au creux de l’âme humaine, comme on espionne au travers d’un télescope ses fragiles connexions avec les autres, ses doutes, ses accidents, ses deuils, ses perséides et ses nébuleuses.
Un recueil comme on se confronte à l’imprévisible, celui qui détricote les chemins a priori tout tracés, celui capable d’éteindre une étoile juste pour voir ce que ça fait. Juste pour voir si la constellation reste la même, si le lien demeure. Malgré tout.
Un recueil comme on se souvient de l’urgence de vivre. L’urgence d’aimer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s