Par Gwenaëlle Pontivy

Nouvelles

Editions: BoD

ISBN: 9782322267309

Couverture: Ethan Joe Pingault

Ma cote: 8 / 10

Ma chronique

Faisant confiance à Gwenaëlle Pontivy et à la couverture illustrant à merveille les propos du livre, le lecteur que je suis a été pris à la gorge dès la première nouvelle. La bascule radicale de l’auto-centration futile du personnage à la perte totale et indicible de ce qu’il devait avoir de plus cher laisse sans voix. Le ton est donné. Et de me demander s’il s’agit d’une simple altération accidentelle, telle qu’on la pratique si souvent en musique ou une destruction totale de l’être autoprogrammée. La seule certitude, la dramaturgie de la nouvelle ne peut laisser indifférent!

Heureusement pour le moral des lecteurs, l’autrice modère ses altérations, les rend moins tragiques parfois même si elles s’appuient toutes sur une juste observation de personnages et de leurs vécus qui peuvent si facilement entraîner la bascule d’un projet, une vie, un rêve vers le néant alors que nous avançons sur ce fil du temps sournois qui se moque de nos espérances et notre besoin de bonheur.

Comme toujours, dans ce type de recueil, les nouvelles ne sont pas toutes du même crû. Certaines sont plus fortes, d’autres s’appuient sur des retournements de situation plus convenus ou plus simples à deviner. Il reste que le talent de Gwenaëlle Pontivy est la maîtrise de la description de ses personnages. Un art que de faire ressortir des traits de caractères, des physiques et même des modes de penser somme toute assez communs et naturels mais qui, dans la banalité du quotidien, croquent avec justesse des personnages, si parfaitement nous-mêmes peut-être!

On plonge avec l’autrice là où la vie semble peu rire ou s’émerveiller. Là où l’accident transforme à tout jamais le présent. On côtoie la perte, le déclin, la mort. C’est là une réalité qu’il faut peut-être savoir regarder en face même si on souhaite à chacun que ces expériences ne lui soient imposées par la vie qu’avec modération.

L’énorme avantage d’un recueil de nouvelles réside dans la possibilité pour le lecteur de les découvrir à son rythme, distancées dans le temps selon ce qu’il est à même de prendre sur lui dans la situation de vie qui est la sienne.

Pour ma part, j’ai été surpris, agréablement surpris par la teneur de ces nouvelles et la maîtrise de la plume de Gwenaëlle Pontivy qui nous les offre en lecture.

Ce qu’en dit l’éditeur:

Un simple accident peut bouleverser une existence entière. Souvent commun mais impitoyable, il laisse des traces quand il survient et altère les personnalités.
Nul n’est à l’abri : Marianne, Stanislas, Ève, Antoine et d’autres encore en font l’expérience dans ce recueil de nouvelles, lorsque leur quotidien atteint le point de rupture…
Découvrez leurs histoires comme des instantanés pris sur le vif de leurs vies qui basculent.

Un commentaire sur « Altérations accidentelles »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s