De Olivier Merle

ISBN : 9782374482323

 XO EDITIONS (25 février 2021)

Ma cote : 7/10

Ma chronique :

#Danslombreduloup #NetGalleyFrance

Grimm, Hubert Grimm. Flic à part, plutôt grincheux lorsqu’il n’est pas surexcité par une enquête (complexe, s’il vous plaît. Si non, s’abstenir) et, en cas de manque, torturé par un écologisme cérébral, bourré de contradictions, qui justifie des séances auprès de sa psy qui ne semble guère plus stable que lui. Tel apparaît l’enquêteur de Olivier Merle dans son nouveau roman Dans l’ombre du loup, à paraître chez XO Editions (25 février 2021).

Un nouvel Adamsberg façon Vargas ? Pas tout à fait. Moins pelleteux de nuages, moins tourné vers l’archéozoologie mais tout aussi déterminé à pousser ses raisonnements jusqu’au bout de leurs logiques qui, on s’en doute, ne sont pas nécessairement celles de ses supérieurs. Grimm est entouré d’une équipe atypique, ce qui assure des approches et traits d’humeur variés, propices à faire avancer l’enquête même si, au premier abord, Hubert Grimm n’est pas un fanatique de la vitesse et son créateur, Olivier Merle, non plus. Mais cela ne dérange pas. L’avancée est au rythme de ses personnages, et que les pistes soient bonnes ou mauvaises, le commissaire ne perd jamais son nord, son but étant de trouver non un coupable mais la vérité, toute la, les vérités !

Grimm et son équipe devront faire face à des lettres anonymes, des menaces, des tueries très peu ragoûtantes pour l’équipe d’enquêteurs. Au centre, un personnage aussi insupportable que prétentieux et, bien sûr, des liaisons glauques et des mensonges par omission à la pelle.

Je n’ai rien trouvé de bien neuf dans ce roman sauf, peut-être la mise à plat d’un meurtre un peu plus horrible que les autres et plus que problématique pour l’équipe du légiste. Ceci dit, je l’ai lu avec plaisir et facilité. Pas de vrai coup de cœur, mais l’impression, néanmoins, de m’être détendu à travers cette lecture qui, sans être exaltante et addictive, reste plaisante et distrayante. Un roman du genre. Aucune tromperie vis-à-vis du lecteur.

Merci à NetGalley, France et aux éditions XO pour cette confiance renouvelée.

Ce qu’en dit l’éditeur :

Un flic pas comme les autres qui avance, pas à pas, dans l’ombre du loup…
A Rennes, l’officier de police Hubert Grimm affronte une affaire obsédante : un notable, M. Kerdegat, personnage désagréable et méprisant, reçoit coups de téléphone et lettres anonymes. Il y a aussi cet homme en scooter qui semble traquer les moindres faits et gestes du chef d’entreprise.
Jusqu’au jour où l’employée de maison des Kerdegat tombe, devant la demeure familiale, sur un corps découpé en morceaux. La tête du cadavre est introuvable…
Cette fois, l’enquête prend un tour terrifiant. Hubert Grimm découvre les ramifications de ce qui n’était, au départ, qu’une sale histoire de corbeau : un club sadomasochiste, des messages codés, des mises en scène morbides. Et une famille décimée.
Parfois, une seule affaire peut terrifier une ville entière

Un polar magistral. Une fois ouvert, vous ne le lâcherez plus…

2 commentaires sur « Dans l’ombre du loup »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s