De Hervé Le Tellier

Roman (Prix Goncourt 2020)

Edition : Gallimard (20/08/2020)

ISBN : 978 2072 895 098

327 pages

Ma cote : 9 / 10

Ma chronique

Goncourt 2020, ce roman le mérite bien ! Ce livre fort est un mélange subtil de saveurs complexes, d’humour, d’analyse de notre société et d’une grande question philosophique : Suis-je vraiment moi-même si un autre moi existe aussi ? Comment appréhender une chronique à son sujet. Impossible de rentrer dans le corps du récit – sous peine de manquer totalement de tact vis-à-vis des lecteurs qui auront prochainement le plaisir de le découvrir – mais difficile aussi de se taire à propos du contenu que j’ai trouvé hallucinant et effrayant alors que nous vivons une époque en quête de sens.

Je me borne donc à souligner la difficulté pour des passagers de longs courriers de traverser des turbulences sans s’inquiéter de leur avenir proche. Après lecture, je sais aussi que sortir d’une zone orageuse extrême ne garantit pas un retour à la quiétude béate des passagers, de l’équipe aux commandes et même de leurs familles respectives.

La lecture commence par une galerie de portraits, atypiques, communs, hommes et femmes bien de notre temps dont on se demande ce qui les relie. Les genres sont différents, le style pour chacun d’eux aussi. Des écritures qui collent à la peau des personnages, les transcendent, les subliment. Est-on dans un roman de science-fiction ? Un thriller psychologique ? Une analyse anthropologique ? Ou tout à la fois sans pourtant provoquer la moindre confusion de genre tant chaque chapitre est maîtrisé ! Et tous ces intervenants, on se prend à les aimer, à en apprécier certains plus que d’autres, à imaginer leurs vies et à tâcher de visionner la nôtre en perspective. Mais l’impensable ne nous effleure pas l’esprit. La traversée d’un orage et le retour à un azur serein peuvent-ils justifier la bascule de toutes ces vies ? Bien des questions sur la gestion du quotidien vont surgir. Bien des doutes vont prendre racines dans le vécu chamboulé de ces hommes et femmes. Qui en sortira indemne ?  Et surtout, si nous avions été dans le cas, quels auraient été nos réactions, nos choix, nos combats, nos fidélités ou nos abandons ?

L’histoire est d’autant plus passionnante qu’on la suit en appui sur la merveilleuse plume d’un auteur qui manie les mots avec une écriture fine, complexe, subtile, riche de vocabulaire, toute en émotion et parfaitement lisible. Du grand art !

« Et la fin ? », direz-vous. Elle justifie tous les moyens mis en place par Hervé Le Tellier pour nous divertir et nous interroger. Elle nous renvoie à notre questionnement : « Que fallait-il faire ? »

Ce qu’en dit l’éditeur :

« Il est une chose admirable qui surpasse toujours la connaissance, l’intelligence, et même le génie, c’est l’incompréhension. »
En juin 2021, un événement insensé bouleverse les vies de centaines d’hommes et de femmes, tous passagers d’un vol Paris – New York. Parmi eux : Blake, père de famille respectable et néanmoins tueur à gages ; Slimboy, pop star nigériane, las de vivre dans le mensonge ; Joanna, redoutable avocate rattrapée par ses failles ; ou encore Victor Miesel, écrivain confidentiel soudain devenu culte.
Tous croyaient avoir une vie secrète. Nul n’imaginait à quel point c’était vrai.

Roman virtuose où la logique rencontre le magique, ‘L’Anomalie’ explore cette part de nous-même qui nous échappe.

11 commentaires sur « L’anomalie »

    1. Je comprends car je l’ai aussi terminé depuis une dizaine de jours et je trouvais le thème tellement riche et complexe que je ne savais comment l’aborder. J’ai finalement opté pour une partie des idées notées lors de ma lecture et d’une partie des coins de pages pliés où j’ai été relire ce qui m’avait frappé. Je sais, c’est pas beau de plier les coins de pages… mais c’est ma manière de faire avec mes cours depuis mes études. Les livres ont suivi le pli, si j’ose dire!

      J'aime

Répondre à lheuredelire Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s