de Armel Job

ISBN : 2221239873 
Éditeur : ROBERT LAFFONT (07/02/2019)

Ma cote: 10 / 10

« Armel Job s’impose en maître du thriller psychologique. » La Croix

En 10 lignes, max (Présentation du livre par Frconstant)

Une fois de plus, Armel JOB nous offre un livre qui touche, interpelle, appelle à se souvenir… Josée, est orpheline de guerre, un peu « drole », dirions-nous en oubliant l’accent circonflexe qui nous permet de reprendre le nôtre. Sa simplicité n’a d’égal que son envie de bien faire, sa volonté de servir cette famille qui l’accueille et sa voix qui est si belle qu’elle lui vaudra une invitation au Palais. Nous sommes fin des années cinquante, période que l’auteur fait revivre avec brio. Sans y être pour quoi que ce soit, Josée va réveiller les défauts, les démons et les jalousies des habitants de son village d’accueil. Tout éclatera autour d’elle… et surtout le vernis des bonnes intentions et des apparences. « Une drôle de fille », un thriller qui s’enracine dans le caractère ardennais de l’auteur mais conduit tout droit à l’universalité de l’Homme. Bravo, Monsieur Job!

Ma critique:

1858. La petite Belgique et sa première exposition universelle d’après-guerre. Une époque, une ambiance, un esprit qui marque les esprits. Dans bien des familles, il y a des plaies et pertes à panser, des souvenirs à raconter, des horreurs à taire. Et dans ce monde à reconstruire, cette humanité à retrouver, il y a des ‘bonnes âmes’ qui en appellent à la générosité des vivants pour réintégrer dans la société de nombreux orphelins de guerre. Josée est l’une d’elle. Elle sera placée, chez Ruben Borj et sa femme Gilda, tous deux boulangers au coeur d’un village ardennais. Elle y sera totalement au service de ses patrons…

Mais, ‘simple’, épileptique, elle fera peur et deviendra celle à qui on attribue les torts, celle qu’on cible de toutes les flèches du mensonge, de la jalousie, des méchancetés et des informations tronquées, fausses ou malveillantes. Pourtant, elle chante admirablement bien. Ce don devrait pouvoir l’extirper de sa condition de servitude. Mais est-il admissible qu’elle chante tellement mieux que la fille de la maison? Rendez-vous compte, ce n’est qu’une servante, tout de même!

L’inacceptable dans l’esprit petit bourgeois des patrons et dans la tête de leur fille en plaine crise d’adolescence et de recherche d’émancipation font ouvrir la porte à l’explosion des petitesses de l’âme humaine…

Sous la plume, comme toujours, excessivement limpide de Armel JOB, l’histoire, la grande comme la petite, déroulent ses vérités qui touchent, appellent à la réflexion, forcent à se souvenir: le mensonge habite le quotidien et le service gratuit peut facilement faire alliance avec des intérêts personnels moins reluisants.

Un livre sur la fragilité de l’être, l’innocence peu récompensée et le côté clair-obscur du passé que chacun se construit. Du grand Armel JOB!

Ce qu’en dit l’éditeur:

Rien de plus paisible que la Maison Borj, boulangerie d’une petite ville de province belge à la fin des années 1950. Un foyer sans histoire, deux adolescents charmants, un commerce florissant : les Borj ont tout pour être heureux. Avec générosité, ils acceptent de prendre Josée, une orpheline de guerre, en apprentissage. Une drôle de fille, cette Josée. Épileptique, pratiquement illettrée, mais pourvue d’un don d’autant plus émouvant qu’elle n’en a aucune conscience : elle chante divinement.
Comment imaginer qu’une jeune fille aussi innocente puisse devenir celle par qui le malheur et la ruine vont s’abattre, telle une tornade, sur cette famille en apparence si harmonieuse ?

Une intrigue au suspense virtuose, une manière unique d’explorer au scalpel les sentiments inavouables, d’effeuiller les êtres jusqu’à révéler leur vérité la plus intime : grand romancier de l’âme humaine, Armel Job est ici au sommet de son art.

Ce qu’en dit la Presse:

Un article parmi d’autres… Il présente bien et le roman et son auteur. N’hésitez pas, consultez https://www.journaldequebec.com/2019/04/21/secrets-et-jalousies-apres-la-guerre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s