Les références:

Pierre Lemaitre

EAN : 9782253179061

Parution Livre de Poche::
05/02/2014

Editeur d’origine:
Albin Michel (2012)

Ce qu’en dit l’éditeur:

Témoin d’un hold-up dans le quartier des Champs-Élysées, Anne Forestier échappe par miracle à la sauvagerie du braqueur. Détruite, défigurée. Bouleversé, le commandant Verhœven, qui est son amant, s’engage corps et âme dans cette enquête dont il fait une affaire personnelle. D’autant que le braqueur, récidiviste déterminé et d’une rare férocité, s’acharne à retrouver Anne pour l’exécuter… Les deux hommes s’engagent alors dans un face à face mortel dont Anne est l’enjeu. Verhœven, touché au plus secret de sa vie privée, devient à son tour violent, implacable, jusqu’à sacrifier tous ses principes… Mais en réalité, dans cette affaire, qui est le chasseur ? Et qui est la proie ?

Ma cote: 5 / 10

Mon billet:

Je boucle donc un tiercé qui reste gagnant, même si ma cote du jour n’est pas excellente. Ce tir groupé des trois romans que Pierre Lemaître a consacré au commissaire Verhoeven est à remettre à sa place: quelques bons « rompol » qu’il faut savoir apprécier pour intercaler des lectures légères entre des thèmes plus durs, plus humainement prenants que les policiers. Il y aura encore un petit bonus. En effet, à l’occasion d’un anniversaire de la Maison d’édition, le Livre de Poche avait demandé à P. Lemaître de lui concocter un bref récit mettant en scène la même équipe d’enquêteurs. Je vous en dirai plus d’ici peu. Revenons au livre du jour…

« Sacrifices » (Ed.: le Livre de poche n° 33216) est le troisième tome de la trilogie Verhoeven de Pierre LEMAITRE. Ce Verhoeven , court sur pattes mais grand commandant de la Police, nous entraîne dans un policier (je ne dirais pas trop vite ‘thriller’) somme toute assez conventionnel. le flic-héros a quelques particularités physiques qui en font un « Vu à la Télé » facilement reconnaissable,. Comme une kyrielle d’autres héros du Polar, il n’est pas trop à cheval sur les règlements, en butte quasi permanentes avec sa hiérarchie mais est, en fin de bouquin, tellement fort que personne ne peut lui en tenir rigueur.
Pour le mécanisme d’écriture, tout est dit! Pour l’intrigue, elle est ici un peu faible. Les personnages périphériques, hors équipe Verhoeven, peu crédibles et les ratages du tueur tellement énormes qu’on sent vite que quelque chose ne va pas. Trop de pages avant que la mayonnaise ne prenne… Pour le style, Pierre LEMAITRE, ici, écrit d’une manière peu liée, trop saccadée à mon goût. le découpage de l’enquête en jours, heures et minutes n’arrive pas, selon moi, à servir un rythme, un crescendo frénétique vers le sommet et sa chute finale.
Cependant, le livre se laisse lire, même si persiste un peu l’impression que cet ouvrage n’a pas eu le temps de mûrir, de vieillir en fût, de bonifier dans les cartons de l’auteur et d’être repris en main et peaufiné avant d’être confié à l’imprimeur. Bref, un bon petit roman pour prendre le train, le métro … ou la chaise longue dans le jardin… mais pas plus.

Un commentaire sur « Sacrifices de Pierre Lemaître »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s