Anonyme (Traducteur)
ISBN : 2355840431
Éditeur : SONATINE (03/06/2010)

Ce qu’en dit l’éditeur:

« Bourré de références pop, construit de telle sorte qu’on ne puisse pas arrêter de tourner les pages, ce livre a tout pour lui : de l’humour, de l’amour, de la vengeance, du sexe, de la violence et du bourbon. Anonyme, sers-nous-en un autre, et vite !  » The Telegraph. Vous désespériez de trouver un équivalent littéraire aux films de Quentin Tarantino, de John Carpenter, de Robert Rodriguez ? Lisez Le Livre sans nom. À vos risques et périls. Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud oubliée du reste du monde, où sommeillent de terribles secrets… Un serial killer qui assassine ceux qui ont eu la malchance de lire un énigmatique livre sans nom… La seule victime encore vivante du tueur, qui, après cinq ans de coma, se réveille, amnésique… Deux flics très spéciaux, des barons du crime, des moines férus d’arts martiaux,, une pierre précieuse à la valeur inestimable, un massacre dans un monastère isolé, quelques clins d’œil à Seven et à The Ring… et voilà le thriller le plus rock’n’roll et le plus jubilatoire de l’année ! Diffusé anonymement sur Internet en 2007, cet ouvrage aussi original que réjouissant est vite devenu culte. Il a ensuite été publié en Angleterre puis aux États-Unis, où il connaît un succès fulgurant.

Ma cote: 0.5 / 10 !!!!!

Mon billet d’humeur (mauvaise, j’en conviens!):

« Le livre sans nom » avec un (ou des auteurs) anonyme(s) est la plus grande nullité lue en 2017!
Publié sur le net en 2007 avant d’être repris en édition papier, ce livre a fait le buzz…
Autopsie d’un écrit inutile :
Commençons par retirer l’exponentielle accumulation de morts plus déchiquetés les uns que les autres. Supprimons ensuite les grossièretés et les écarts de langage vulgaires aussi nombreux qu’inutiles… Que reste-t-il ? Rien, rien de rien, rien de tout !
Pour faire bonne mesure, cherchons tout de même à souligner un soupçon de scénario génial et inédit … Pas de chance, Tanrantino a déjà tout développé dans ses films.
Saupoudrons peut-être alors l’écriture d’un soupçon de style ? … L’évidence est là, la valeur ajoutée est nulle !
Pourtant, le livre se veut un thriller… Mais malheureusement, à chaque page, le lecteur connaît déjà le contenu : alcool, armes, cadavres et aucune personnalité un peu construite, tant chez les mauvais que dans la police ! Et ce ne sont pas les quelques vampires, spectres ou pierre philosophale qui sauveront la mise.
Bref, ce livre est un gouffre qui entraîne le lecteur vers un néant d’autant plus suspect que le livre se permet une fin qui laisse à l’auteur, la maison d’édition et les vendeurs de vent la possibilité de poursuivre la série…
On comprend l’anonymat gardé. Peu courageux mais juteux ! Désolation !

Fidèle à moi-même… quand je n’aime pas un livre, je m’efforce d’en lire un deuxième du même auteur (même anonyme)! Je ferai donc un essai avec un autre livre de la série Le Bourbon Kid! Dur, dur de vouloir rester fidèle à mes principes!

3 commentaires sur « Le livre sans nom de … anonyme(s) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s