Auteurs visités

41zKkQD8ZlL._SX195_

Ce qu’en dit l’éditeur:« Je suis, depuis des mois, travaillé par une question lancinante, qui revient cogner en moi comme une migraine, récurrente, familière. Pourquoi de jeunes hommes et jeunes femmes, nés dans mon pays, issus de ma culture, dont les appartenances semblent recouvrir les miennes, décident-ils de partir dans un pays en guerre et de tuer au nom d’un Dieu qui est aussi le mien ? Cette question violente a pris une dimension nouvelle le soir du 13 novembre 2015, quand cette évidence effrayante m’a déchiré intérieurement : une partie de moi venait de s’en prendre à une autre partie de moi, d’y semer la mort et la douleur. Comment vivre avec cette déchirure ? Ainsi a pris forme, peu à peu, ce dialogue épistolaire entre un père et sa fille partie faire le djihad… Ce dialogue impossible, difficile, je l’ai imaginé. » R. B.

Mon billet: 

Rachid BENZINE est un islamologue français qui, depuis longtemps déjà, défend une posture digne et intéressante à mes yeux. Selon lui, le CORAN, pour être respecté dans son esprit a besoin d’un travail d’exégèse. Remettre sa forme dans un contexte historique pour en comprendre le fond, la portée, l’invitation de Foi faite aux musulmans. Cette position est courageuse face au radicalisme islamique de certains et elle n’a pas valu que des applaudissements à R. BENZINE, loin de là !
Pour rappel, n’oublions pas, avant toute critique de cette volonté d’exégèse apparaissant tardive aux yeux de certains, que l’Islam est né au sixième siècle, soit 600 ans après le christianisme et qu’il a été nécessaire d’attendre des siècles et des siècles pour que l’idée même d’une étude exégétique des textes bibliques soit admise par les religieux chrétiens se réclamant de la révélation du Livre.
Ceci étant dit, le contenu du livre « Nour, pourquoi n’ai-je rien vu venir ? », signé Rachid BENZINE, prend tout son sens et revêt une importance capitale dans le dialogue nécessaire à mettre en place entre les tenants d’un islamisme passé à la critique historique et les djihadistes de Daesch.
Rachid BENZINE a imaginé l’échange de lettres entre un père pratiquant l’Islam, lui-même islamologue féru d’analyses, de questionnements et de travaux historiques et sa fille, jeune adulte partie rejoindre Daesch pour s’y marier et soutenir la cause de l’état islamique. Ce qui est intéressant, c’est que le dialogue père-fille, en conflit permanent sur les valeurs, est un dialogue réfléchi, argumenté, violent parfois mais qui reste possible parce que l’amour de l’un pour l’autre et vice-versa reste plus fort que ce qui les sépare. S’en suit une remise en question des certitudes, des attitudes à adopter, des choix de vie à poser. Choc des idées, des générations, des croyances et de la manière de les vivre !
Le texte est d’une force incommensurable, d’une densité à couper le souffle … ou plutôt à le rendre, ce souffle, à la vie, à l’espoir, à l’avenir. Ce texte, écrit à la suite des attentats de Paris, pose un vrai jalon dans la compréhension du phénomène terroriste et dans la nécessaire confrontation des idées n’acceptant pas de lâcher les principes de vie qui rendent possible et la vie en commun, et l’altérité !
Sous l’impulsion de Rachid BENZINE lui-même, ce livre est devenu une pièce de théâtre (Lettres à Nour), mise en scène par l’auteur lui-même, dans une sobriété qui laisse entièrement la place à la prise de distance, à la réflexion et aux échanges que suscitent les débats entre les acteurs, le public (débat le plus souvent vécu en présence d’un islamologue capable d’éclairer les spectateurs sur les notions de base qui ont présidé à l’écriture de ce livre-spectacle).

« Lettres à Nour », une expérience à vivre, que ce soit en lecture ou en partage théâtral. Une occasion à ne pas manquer si elle vous est donnée…

Les références:

Rachid Benzine

ISBN : 2021340899
Éditeur : SEUIL (03/10/2016)
Ce billet a déjà été publié par Frconstant en janvier 2018 sur Babelio et Sens Critique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s