de Didier Van Cauwelaert

ISBN : 978 2226 240 063


Éditeur : ALBIN MICHEL (02/04/2012)

Ma cote: 4 / 10

Mon avis:

Je découvre l’auteur Didier Va Cauwelaert à travers ce roman « Double identité ». L’argument du livre est plutôt sympa, si on s’en tient à la volonté d’entrelacer l’amour naissant d’une femme, d’une plante et la défense des indiens d’Amazonie, depuis trop longtemps et trop souvent pillés par des puissances commerciales économiques sans scrupule.
Les personnages sont, si on accepte les règles des genres « services secrets » et « lobby des Cosmétiques », plutôt crédibles et sympathiques… quoique!

« Double identité », un petit roman, qui aide à passer le temps sans grand apport réflexif sur le monde. Mais on a aussi besoin, parfois, de ne pas se prendre la tête! Comme l’écriture est alerte, aisée et les personnages assez bien (trop?) caricaturés, on lit vite ce roman dans lequel on ne se perd jamais.

Bref, un moment de lecture-détente qui en vaut bien d’autres, sans plus.

Ce qu’en dit l’éditeur:

On retrouve le héros de Hors de moi, Stephen Lutz, agent de la CIA, qui opérait sous le nom de Martin Harris, botaniste réputé, quand un traumatisme crânien l’a amené à se prendre pour le vrai Harris. Depuis, il a toujours des troubles d’identité.

A la mort du scientifique, il contacte la veuve de Harris en se faisant passer pour un avocat poursuivant le combat de son mari contre les multinationales sans scrupule qui spolient les Indiens d’Amazonie en exploitant leurs plantes sacrées à des fins commerciales. 

Partis pour enquêter en Équateur, le faux Harris et la veuve du vrai se retrouveront embarqués dans une cascade d’aventures rocambolesques avant de tomber amoureux l’un de l’autre. 

Un formidable roman d’aventures qui emprunte au thriller (courses poursuites autour du monde, services secrets manipulateurs, usant des possibilités inouïes du cerveau et des connaissances scientifiques sur l’hypnose, le coma et le pouvoir des plantes), mais aussi au roman écolo (défense du savoir ancestral des Indiens, celui des derniers chamanes), au roman d’amour et au roman initiatique où deux êtres en rupture d’identité retrouvent leur équilibre dans un monde violent et corrompu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s